Des couleurs authentiques

Dans l’atelier de peinture Volvo Trucks, des robots entièrement automatisés et des experts des couleurs travaillent de concert pour s’assurer que chaque cabine quitte l’atelier dans une finition lisse et irréprochable, avec un rendu parfait des couleurs.

Cabine peinte au pistolet

Jusqu’à 350 cabines sont peintes chaque jour dans l’atelier de peinture Volvo Trucks d’Umeå, chacune d’après une nuance de couleur particulière.

Andreas Bask

Andreas Bask, Paint Lab Manager, Volvo Trucks Cab and Vehicle Assembly à Umeå, Suède.

À l’usine de cabines Volvo Trucks d’Umeå, dans le nord de la Suède, le laboratoire et l’atelier de peinture traitent toutes les cabines de poids lourds avant leur transfert vers les principales chaînes d’assemblage. La garantie d’une finition parfaite et irréprochable est un processus long et méticuleux qui nécessite plus de neuf kilos de peinture et toute une journée de travail. « Les clients ont commandé une couleur bien précise, et si le résultat ne correspond pas à leur souhait, ils seront très mécontents, même si la différence est infime », annonce Andreas Bask, Paint Lab Manager, Cab and Vehicle Assembly à Umeå.

Le processus commence avec le client, qui peut choisir parmi plus de 800 nuances différentes actuellement disponibles dans la banque de couleurs de Volvo Trucks. Malgré la grande diversité de l’offre, la couleur la plus demandée est le blanc, plus spécifiquement la teinte Winter White qui est appliquée sur environ la moitié de toutes les cabines peintes à Umeå. La moitié restante se compose en grande partie d’autres nuances de blanc.

À l’exception du Winter White, toutes les peintures sont mélangées sur site, avec quelque 4 000 litres mélangés chaque semaine. En cas de demande particulière du client qui ne se trouve pas dans la banque de couleurs, les experts du laboratoire de peinture sont généralement en mesure de la créer eux-mêmes. « Nous avons par exemple déjà reçu des échantillons sous la forme d’un tissu, d’une coque de téléphone portable ou d’un vernis à ongles », ajoute Andreas Bask. « Dans la plupart des cas, nous sommes en mesure de proposer au client une teinte très proche de la couleur initiale. Sinon, nous savons créer une couleur totalement nouvelle. Il nous arrive très rarement de dire non, lorsque la couleur n’a pas les propriétés requises.

Depuis 2000, des robots sont utilisés pour la phase de peinture à proprement parler, dans le cadre d’un processus entièrement automatisé. Une zone de stockage se trouve sous l’atelier de peinture principal. Cet espace est rempli d’innombrables pots de peinture différents, chacun identifiable par un code-barres et connecté aux robots par un tuyau. Il y a assez de peinture ici pour deux à trois jours de production.

 

Yvonne Määttä inspectant une cabine

Malgré un système informatisé et entièrement automatisé, les inspections visuelles et tactiles humaines demeurent incontournables. Les opérateurs en charge du contrôle qualité comme Yvonne Määttä inspectent chaque cabine à la recherche d’imperfections et d’irrégularités.

Les clients ont commandé une couleur bien précise, et si le résultat ne correspond pas à leur souhait, ils seront très mécontents, même si la différence est infime.

Andreas Bask, Paint Lab Manager, Cab and Vehicle Assembly, Umeå

Système de peinture automatisé.

Un système avancé et entièrement automatisé pompe la peinture dans le pot sélectionné comme le ferait une paille et veille à ne prélever que la quantité exacte de peinture.

Le système avancé et entièrement automatisé pompe la peinture dans le pot sélectionné comme le ferait une paille et veille à ne prélever que la quantité exacte de peinture, afin de limiter les déchets. L’opération se termine par l’injection d’un solvant qui nettoie le tuyau, ce qui permet d’éviter tout mélange des couleurs.

Dernièrement, l’atelier de peinture a déployé d’énormes efforts pour limiter son impact sur l’environnement, notamment en réduisant la quantité de solvant utilisée. Trois des cinq lignes de production utilisent de la peinture à base d’eau et un système de nettoyage avancé permet de limiter l’utilisation de produits de nettoyage.

Au total, quelque neuf kilos de peinture sont requis pour chaque cabine. Les deux premières couches protègent contre la corrosion. Une peinture d’apprêt est ensuite appliquée pour garantir une meilleure adhésion, rendre le système durable, et assurer la bonne couleur sous-jacente. La couche suivante est un vernis de fond suivi d’un vernis clair ou une laque de finition pigmentée apposée directement sur l’apprêt. Ces dernières couches confèrent à la cabine sa couleur finale et les propriétés mécaniques spécifiées par le client. 

Banque de couleurs

Les clients peuvent choisir parmi une grande palette de couleurs proposée dans la banque de couleurs de Volvo Trucks. Si cela ne suffit pas, le laboratoire peut créer une couleur personnalisée.

Outre la cabine, un petit panneau métallique est également peint. Cette pièce est un élément essentiel pour le contrôle qualité. Une fois terminé, ce panneau est porté au laboratoire, où il est inspecté dans un spectrophotomètre et comparé avec la couleur maîtresse dans la base de couleurs principale. Du fait du grand nombre de couleurs et de nuances similaires, il peut en effet s’avérer difficile de s’assurer à l’œil nu que le rendu final est conforme. Si le spectrophotomètre détecte un écart, la cabine retourne dans l’atelier pour y être repeinte.

Un dernier contrôle visuel est réalisé sous un fort éclairage fluorescent pour s’assurer de l’absence d’irrégularités ou de taches. Les opérateurs en charge du contrôle qualité caressent la surface à la main à la recherche de toute bosse, rayure ou défaut. 

Une fois tous ces tests validés, la cabine peut rejoindre la ligne d’assemblage principale.

Mélange de peinture

Quelque 4 000 litres de peinture sont mélangés chaque semaine sur le site d’Umeå.

800 couleurs sont actuellement proposées par Volvo Trucks.
250 à 350 cabines sont peintes à Umeå chaque jour.
64 000 cabines ont été peintes en 2016.
9 kg de peinture sont utilisés pour chaque cabine.

Contenu connexe

Les coulisses de l'assemblage d'une cabine Volvo

Sur la chaîne de garniture de cabine de l’usine de montage de Volvo Trucks à Tuve (Göteborg), environ 900 pièces sont assemblées pour créer une cabine Volvo complète, le tout en six heures....

En quête de la sonorité parfaite pour le véhicule

La sonorité d’un camion est souvent considérée comme acquise. Elle est là, tout simplement. Pourtant, au sein de Volvo, une équipe est dédiée à renforcer la sécurité et le confort en optimisant les sons émis à l'intérieur comme à l'extérieur des ...

Le berceau des moteurs

Visitez l'usine de moteurs Volvo à Skövde, en Suède, où tous les moteurs de la marque sont fabriqués, et rencontrez les ingénieurs à l'origine de la technologie Euro 6....

Filtrer les articles

5 true 5