Une solution directe à la pénurie de conducteurs

Le secteur des poids lourds souffre actuellement d’une pénurie de conducteurs. En Australie, où ce problème est très sensible, Peter Voorhoeve (President and CEO, Volvo Group Australia) et ses collègues ont décidé de s'attaquer à ce problème en adoptant une approche proactive.

Peter Voorhoeve.

Notre objectif ? Motiver les conducteurs qui souhaitent rejoindre le secteur », explique Peter Voorhoeve.

Quand l'entité Volvo Group Australia a-t-elle commencé à considérer la pénurie de conducteurs comme un problème ?
« C'est un problème latent depuis quelques années. Il y a deux ans, intervenant lors d’un dîner de la Victorian Transport Association, j’ai appelé à accorder plus d’attention aux conducteurs et souligné la façon dont le nouveau FH a été conçu autour du conducteur. J’ai alors reçu un tonnerre d’applaudissements. Les participants, soucieux d’attirer de nouveaux conducteurs, ont été agréablement surpris qu’un constructeur de poids lourds fasse une telle déclaration. C’est à cet instant que j’ai saisi toute l’ampleur du problème. »

Qu'avez-vous entrepris après cela ?
« Nous avons commencé par discuter avec les clients. Nous avons découvert que le pool de conducteurs professionnels était vieillissant, que la relève tardait à se présenter et que la diversité n’était pas au rendez-vous. Nous avons ensuite mené une enquête plus approfondie, sollicitant quelque 600 entreprises et 35 000 conducteurs. Nos clients sont de véritables partenaires commerciaux, si bien que chacune de nos avancées sur cette question leur bénéficie au final. Mais en tant que leader du marché des poids lourds en Australie, nous souhaitons aussi apporter notre contribution au secteur et à l’ensemble de la société. »

Selon vous, qu'est-ce qui rebute les jeunes dans le métier de conducteur de poids lourd ?
« Son image peu valorisante. Le public a une perception peu flatteuse des conducteurs et de l’industrie du transport en général. Le manque de formation structurée ou de qualification professionnelle reconnue au niveau national pose également problème. En réalité, les conducteurs doivent faire preuve de beaucoup de professionnalisme de nos jours. Ils sont les ambassadeurs de leur entreprise et nous souhaitons promouvoir cela en améliorant la communication. En Australie, la presse spécialisée a très bien relayé notre message, mais en tant que constructeur leader, nous comptons mettre à profit notre position pour porter le message auprès d’un public plus vaste. »

Quelles initiatives spécifiques sont mises en place ?
« En 2017, Volvo Group Australia crée une Driver Academy qui dispensera la formation nécessaire et partagera l'expérience indispensable pour transformer les détenteurs de permis poids lourd en conducteurs professionnels. Notre objectif ? Motiver les conducteurs qui souhaitent rejoindre le secteur. Le certificat délivré à la fin de la formation sera reconnu dans le secteur et les conducteurs pourront l’utiliser pour trouver un emploi. Grâce à notre réseau étendu de Concessionnaires Agréés, nous aurons une présence stratégique dans toute l’Australie. »

La pénurie de conductrices dans le secteur est un autre problème récurrent. Comment encourager les femmes à passer derrière le volant ?
« Nous sommes particulièrement fiers de notre partenariat avec Pilbara Heavy Haulage Girls. Cette académie de conduite fait office de passerelle pour les femmes qui souhaitent rejoindre le secteur. Nous avons mis deux camions à sa disposition et coopérons régulièrement avec elle. De nombreuses femmes souhaitent devenir conductrices de poids lourd et sont titulaires du permis correspondant mais elles manquent d’expérience. Cette initiative fait une vraie différence. »

La pénurie de conducteurs en Australie en chiffres

  • 75 % du fret domestique hors vrac est transporté par camions. La demande en fret routier devrait doubler d’ici 2030.
  • La pénurie de conducteurs professionnels affecte déjà 46 % des entreprises de transport.
  • 88 % pensent que les conducteurs de poids lourd ont une image négative en Australie.
  • Âge moyen d'un conducteur de poids lourd en Australie : 47 ans.
  • Seulement 15 % des conducteurs ont moins de 30 ans.
  • Parmi les entreprises consultées par Volvo Group Australia, seulement 3 % des conducteurs sont des femmes.

Chiffres extraits du rapport Professional Truck Driver Shortage de Volvo Group Australia publié en mai 2016

Contenu connexe

Train routier de 175 tonnes dans le bush australien

Au cœur du bush australien, une grand-mère de 52 ans est au volant d'un train routier Volvo FH16 Tri Drive de 175 tonnes. Derrière elle : quatre remorques. Devant elle : une chaude et longue journée sur la route. Fille et veuve de conducteurs de ...

Proposer un assortiment parfait

L'exploitant australien Craig Fox déclare devoir son succès dans le secteur du transport à deux facteurs, qu'il résume ainsi : transporter des chargements payants et varier la gamme de marchandises transportées....

Niveaux de compétence les plus élevés

Il est essentiel d'avoir des conducteurs compétents. Pour la société de transport suédoise Jardlers Åkeri, ils sont tout bonnement indispensables....

Filtrer les articles

5 true 5